osmose

D'où vient et où va le plaisir
Cette sensation ressemblant au désir
Qui nous force à l'aimer à mourir ?

Que de frissons quand je suis dans tes bras
Que sur ma chair voluptueuse tes doigts
S'ouvrent des profondeurs insoupçonnées en moi ? 

Telle la caresse voluptueuse du vent sur une colline
Qui fait s'onduler la nature coquine 
Se crée entre nous un accord qui souligne...

... La parfaite osmose de deux corps en simplicité.



20/03/2007
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres